Bienvenue sur la page d'accueil

LES FOUILLES DE LA GRANDPIECE... MATAVO?

L’automne dernier des fouilles, ont été entreprises par le Centre Archéologique du Var, en bordure de la route sur une parcelle du Domaine de La Grand’Pièce. Cette plaine viticole est traversée par la Voie Aurélia (ou Aurélienne) route gallo-romaine qui reliait (pour notre territoire) Forum Iulii (Fréjus) à Aquae Sextiae (Aix-en-Provence), le chemin actuel recouvre son tracé. De nombreuses découvertes, qui ont eu lieu du 19ème siècle à nos jours, en passant par les travaux de Mr Bérard, réveillent périodiquement l’intérêt pour ce territoire qui s’étale le long de la voie antique.

Les domaines de Candumy et de la Grand’Pièce ont livré, milliaires, base moulurée, autels votifs, inscriptions funéraires, base d’un monument (dégagé en 1960, peut–être un petit sanctuaire) tombes, habitat, amphores, fragments de meules et de marbre blanc, monnaies, et des portions également de cette fameuse voie Aurélienne. Mais les alentours ne sont pas dépourvus de vestiges datés de l’époque romaine ! Au Cros de Cay, par exemple, des traces d’un habitat rural ainsi que du mobilier (amphores, monnaies, céramique) ont été reconnus en 1990 et en 1993. Plus à l’ouest, en direction de Brignoles, à proximité de la voie romaine, les fouilles de la nécropole de La Guérine par Mr Georges Bérard en 1980, poursuivies par le CAV en 1992, ont permis de reconnaître 31 tombes gallo-romaines sur un espace funéraire évalué à 500m2 dont l’occupation s’étend du milieu du 1er siècle (AP JC) jusqu’au 6ème siècle : une stèle très endommagée et une urne funéraire sont conservées dans le dépôt lapidaire de l’église St-Pons. Du côté sud, sud-est, à La Seigneurie des bâtiments du 2ème siècle AP JC ont été signalés ; le long de la voie un habitat qui couvre une superficie de 5000m2, datant des 2ème et 1er siècles AV JC pourrait correspondre à une agglomération antique, la station routière de Matavo. Des tombes à incinérations ont été reconnues, des monnaies, des bronzes, des céramiques, des amphores, etc… à St-André…

Qu’à t’on découvert fin 2010 ? : Sur une surface de 200m2, les arases de bâtiments antiques à l’appareil très soigné, dont un enclos funéraire contenant trois incinérations dégagées au –dessous d’un sol pavé de cailloux. Tout à côté une inhumation recouverte en bâtière avec son conduit à libations, et deux fosses de crémation. Un temple, un monument commémoratif, un mausolée familial ?

Les nécropoles du monde romain sont installées le long des routes, à l’entrée et à la sortie des cités. Toutefois, les travaux récents apportent des témoignages de petits groupes de sépultures plus près de l’habitat.

Au fil des sondages et des découvertes, la station routière de Matavo se confirme dans ce vaste secteur (Seigneurie-Candumy-Grand’Pièce), dont l’axe principal est la Voie Aurélia, passage obligé des hommes et des marchandises. Il s’est certainement établi ici un marché que les domaines (villaes) tout autour alimentaient, un lieu d’échange certainement très actif puisque de nombreuses monnaies romaines ont souvent refait surface lors des travaux dans les vignes. Ce rapide inventaire et ces dernières fouilles posent bien entendu de nouvelles questions auxquelles les archéologues vont s’efforcer de répondre. Les découvertes à venir, seront des plus intéressantes car il reste à s’assurer de l’emplacement exact de l’antique chef-lieu du Pagus Matavonicus, MATAVO, MATAVONE

d'après la communication de Mme Marina Valente, archéologue du Centre Archéologique du Var, voici le détail des découvertes effectuées dans cette nécropole : un enclos funéraire de 6m de côté réservé à une famille (clan) comprenant trois tombes : 1 à incinération contenant trois pots, 1 tombe en bâtière (inhumation et 1 tombe d'enfant. Aux abords immédiats de cette enclos : 3 tombes à inhumation et 3 sépultures à incinération contenant des urnes dont une amphore en verre de très grande qualité. Les analyses des restes humains et des objets se poursuivent.